Formica sanguinea

3 Posts
2 Utilisateurs
4 Reactions
1,445 Vu
claviger
(@claviger)
Posts: 17
Début du sujet
 

18/07/2020

 

Bonjour !

Je commence donc ce blog afin de vous parler d'une colonie que j'affectionne tout particulièrement. Mais, même si cette espèce commune vous est déjà sans nul doute familière, je me devais de vous la présenter avant toute chose.

 

Formica (Raptiformica) sanguinea est la seule espèce de son sous-genre en Europe. Ressemblante à première vue aux Formica s. str., les ouvrières de cette grande espèce s'en distingue néanmoins rapidement, entre autres par des couleurs plus vives. Si le doute persiste, le critère infaillible se trouve au niveau du clypéus : il présente un creux chez Formica sanguinea, absent chez les autres Formica.

 

L'espèce affectionne différents biotopes ; personnellement, je la trouve le plus souvent le long des chemins forestiers, où les ouvrières sont nombreuses à fourrager activement autour du nid.

Elle est très largement répandue, et se retrouve sur la quasi-totalité du paléarctique.

Distribution selon AntMaps :

 

 

Après l'essaimage, qui a lieu au début de l'été, les gynes vont chercher à s'introduire dans une colonie de Formica (Serviformica) sp. pour tuer la reine et prendre sa place. Elles se trouvent ainsi en sécurité pour pondre leur première génération d'ouvrières, loin de tous les dangers que connaissent les espèces à fondation indépendante. C'est pourquoi, en élevage, il faudra leur fournir des cocons de Formica (Serviformica) sp., qui donneront de fidèles esclaves, si l'on veut la faire pondre.

 

 Par la suite, ces esclaves finiront par périr, alors que nos chères bicolores prospèreront. Mais très souvent, les colonies ne se privent pas pour autant de ces auxiliaires : elles lancent en effet des raids spectaculaires dans les colonies de Formica (Serviformica) sp. afin d'y subtiliser des cocons, qui encore une fois, donneront des esclaves dévouées, car pensant se trouver dans leur colonie d'origine. Contrairement à la plupart des espèces esclavagistes, ce mode de vie est facultatif, et on peut ainsi trouver des colonies de Formica sanguinea sans esclave.

 

Entrons maintenant dans le vif du sujet !

(Je m'excuse d'avance pour les photos affreuses...)

La gyne de ma fondation fut trouvée le 13 juillet 2019 en forêt, puis mise en présence d'une quarantaine de cocons de Formica (Serviformica) sp. prélevés dans une immense colonie sauvage dès le lendemain.

 

 

Hélas, entre ceux qui furent dévorés, ceux qui contenaient des gynes qui furent exécutées, et ceux dont les jeunes ouvrières périrent sans raison apparente, le nombre d'esclaves présentes au moment de la diapause fut plus réduit.

À ce moment de la mise en froid, la gyne n'avait toujours pas pondu, et je me faisais quelques doutes sur sa fécondité...

 

Or, dix jours seulement après la sortie de diapause, le premier mars, de petites formes rondes se trouvaient au fond du tube : des œufs !

 

 

Fin avril, ils commencèrent à éclore, avant de se nymphoser en mai ; et enfin, début juin...

 

 

... La première ouvrière !

 

Depuis, une bonne partie des cocons a éclot, et les charmantes bicolores se mèlent à leurs esclaves et commencent à fourrager à leurs côtés. Au total, la fondation comporte une cinquantaine de têtes, et environ vingt-cinq cocons et nymphes nues se préparent à renforcer cet effectif.

 

Et voilà, le commencement de ce blog est achevé !

Deux petites photos d'il y a quelques semaines pour finir :

 


 

 

28/08/2020

 

Bonjour !

Le dernier cocon de la première génération a récemment éclot ; de façon tout à fait normal pour une Formica, la gyne n'a pas repondu, ce qui laisse la fondation sans couvain. Les ouvrières, désœuvrées, mangent moins et se montrent moins actives... Leur horloge biologique se ralentit déjà, en vue de la diapause approchant au loin.

Un bon nombre d'esclaves sont mortes après plus d'un an de bons et loyaux services, et quelques jeunes ouvrières malformées ont également péri, chose malheureusement courante chez cette espèce. Cela stabilise finalement la démographie mixte de la colonie à 45 ergates, dont environ la moitié d'esclavagistes. Elles déménageront sûrement dans un petit nid l'année prochaine, si tout se passe bien.

 

C'est tout pour ce court billet, qui sera sans doute le dernier avant la diapause !

 



 

____________________

 

La fondation passe désormais des jours heureux chez Triturus ; libre à lui de prendre la relève du blog.

 

Le Q/R : https://antariums.com/blog-d-elevage/question-reponse/q-r-formica-sanguinea/#post-211  

 
Posté : 26/10/2020 4:35 pm
triturus
(@triturus)
Posts: 19
Eminent Member Admin
 

Hello !
Comme vous l'avez sûrement lu dans le dernier billet, j'ai hérité de la très belle fondation de notre chère Claviger.
C'est donc avec plaisir que je continuerais ce très bon blog à l'avenir.

Tout d'abord j'ai reçu la fondation quelques semaines avant la mise au froid pour les longs mois de diapause.
Étant donné que ces mesdames étaient déjà bien endormies à la réception, vous vous en douterez entre temps il ne s'est pas passer grand chose, hormis un changement de tube dans la foulée,

et je n'ai pas non plus d'observations à vous faire part pour le moment.
Cependant j'ai pû prendre quelques photos pour illustrer la très belle fiche dédiée à l'espèce.

Aujourd'hui elles ont fait un peu plus de 3 mois de diapause et en sont sorties il y'a quelques jours, elles commencent tout juste à s'activer et s'abreuver du liquide sucré que je leurs fournis.
Inutile de vous précisez que j'attend avec hâte la reprise de la ponte.
Je vous laisse sur ce petit résumé de la situation avec quelques photos de sa majesté et ses ergates et vous dis à très bientôt pour la suite de ce blog.




Et bien entendu si vous souhaitez poser vos questions ou bien faire des suggestions, c'est toujours au même endroit : https://antariums.com/blog-d-elevage/question-reponse/q-r-formica-sanguinea/#post-211

Ce message a été modifié Il y a 3 ans parTriturus
 
Posté : 14/03/2021 3:16 am
triturus
(@triturus)
Posts: 19
Eminent Member Admin
 

19/04/2021

 

Bonjour à tous ! 

Un très court billet aujourd'hui, puisque la fondation est désormais bien active, la gyne à aussi relancée sa ponte, l'occasion de drop quelques photos au blog ! 

Une belle grappe d'oeuf avec quelques larves :

Gros plan sur la gyne : 

Voilà pour aujourd'hui ! 

À bientôt ! 

 

Ce message a été modifié Il y a 2 ans 2 fois parTriturus
 
Posté : 19/04/2021 4:52 pm
Share: